Cornaline

Bijoux fantaisie en cornaline

La cornaline est une variété de calcédoine de couleur orange ou rouge. On la trouve majoritairement en Inde, Uruguay, au Brésil et à Madagascar. La cornaline est utilisée depuis l'antiquité et pour les égyptiens elle représentait le sang d'Isis.

La Cornaline en lithothérapie

  • Plan Physique : La cornaline est déconsei...

Bijoux fantaisie en cornaline

La cornaline est une variété de calcédoine de couleur orange ou rouge. On la trouve majoritairement en Inde, Uruguay, au Brésil et à Madagascar. La cornaline est utilisée depuis l'antiquité et pour les égyptiens elle représentait le sang d'Isis.

La Cornaline en lithothérapie

  • Plan Physique : La cornaline est déconseillée aux hypertendus. Chez l'homme, elle favorise l'érection. Chez la femme la cornaline agit sur les ovaires et augmente la fertilité. Elle renforce les défenses de l'organisme.
  • Plan Spirituel : La cornaline est une pierre stimulante, qui favorise le courage et le dépassement de soi.
  • Plan Émotionnel et Mental : Cette pierre donne le sens des responsabilités. Elle a des effets apaisants sur les caractères colériques et émotives. En effet la cornaline absorbe l'énergie et ne la rayonne pas. Au niveau du chakra du sexe, elle aide à lutter contre les blocages, l'impuissance masculine et la frigidité.
  • Signes du zodiaque associés à la cornaline : Taureau, Vierge, Scorpion, Bélier

La lithothérapie est un complément aux traitements médicaux, elle ne les remplace pas. C'est une aide qui peut être utile au bien être quotidien ou un agréable soutien en cas problèmes. Les informations ci-dessous proviennent de littérature spécialisée ou de forums internet, elles proposent un résumé de leurs contenus. Ces informations proviennent de l'expérience de leurs auteurs et ne doivent pas être considérées comme des vérités absolues. Nous déclinons toutes responsabilités de l'usage fait des bijoux achetés sur ce site.  

Détails

Cornaline Il y a 18 produits.

par page
Résultats 1 - 12 sur 18.
Résultats 1 - 12 sur 18.